top of page

Un moment hors du temps aux étangs de Virelles

Un étang, le ballet des oiseaux au soleil couchant, une cabane en bois, une balade en barque à l'aube et une parfaite communion avec la nature. Voici les ingrédients de la recette d'un mini-séjour relaxant et ressourçant.


C'est un samedi soir que nous sommes arrivés à l'Aquascope de Virelles. Après être passés à l'accueil prendre nos clés, nous sommes allés découvrir notre logement pour la nuit. WAW...est le mot qui vient à l'esprit. Une petite cabane en bois borde l'étang, un relax nous attend sur la terrasse, une grande baie vitrée nous donne une vue panoramique tandis qu'une coupole au-dessus du lit nous permettra de regarder ce qu'il se passe dans le ciel.



Nous nous installons sur le relax...et n'en bougerons plus pendant près de 3h. Nous prenons l'apéro cool et relax.

Devant nous se trouve l'île aux arbres, ceux-ci abritent une dizaine de nids. Aidés des jumelles mises à notre disposition, nous assistons à un ballet d'oiseaux allant et venant d'un bout à l'autre de l'étang. Nous n'avons pas besoin de téléphones, pas de télévision, nous nous déconnectons complètement. Ce que nous avons sous les yeux est amplement suffisant.

Le soleil descend doucement sur l'étang, la lumière commence à changer. Nous prenons conscience que nous avons la chance de vivre ce moment incroyable.

Un nuage viendra s'inviter et nous n'aurons pas de coucher de soleil rougeoyant mais le spectacle n'en reste pas moins superbe.

La nuit tombée, nous finissons par rentrer nous réchauffer au coin du feu tout en mangeant notre repas. Nous avions commandé des tartines au fromage de Chimay ainsi que le pack de 4 bières qui les accompagne. Nous pouvions ainsi profiter pleinement de la cabane.



Dimanche matin, 4h, le réveil sonne. Nous nous apprêtons, profitons une dernière fois de la vue sur l'étang. Il fait encore nuit, mais cela reste magique et incroyablement beau.

Nous nous rendons au lieu de rendez-vous, sous la libellule près du parking à l'entrée de l'aquascope. Notre guide Catheline nous y attend déjà.

Petit à petit les personnes qui constitueront notre groupe arrivent.

5h40, nous sommes au complet, 11 personnes prêtes à partir découvrir l'aube sauvage.

Après avoir fait les présentations et récupéré nos pagaies et gilets de sauvetage, nous embarquons dans la barque/canoé qui sera notre transport pour les 2h à venir. Notre guide nous donne les instructions de "navigation" et c'est parti.


Nous commençons à pagayer et quittons le ponton pour arriver au milieu de l'étang. Dans la barque, personne ne parle. C'est assez impressionnant. Tout le monde contemple, admire, se laisse porter par le réveil de l'étang à l'aube naissante.

De temps en temps notre guide brise le silence, il y a beaucoup de vent ce matin, nous devons souvent rediriger notre embarcation.

Elle nous donne aussi des commentaires sur ce qui nous entoure, la roselière, le Ry Nicolas, le Moine ("bouchon" de l'étang).

Petit à petit les oiseaux s'éveillent et commencent à virevolter autour de nous.

Nous faisons un petit arrêt "au bout du monde", une terre entre deux milieux, la roselière et la forêt. Là, petite surprise de notre guide. Elle transportait avec elle un thermo de café et un thermo de thé. Cela nous réchauffe un peu. Nous discutons des oiseaux que nous avons vu ce matin et ceux que nous avions observé la veille.

Après ce moment convivial, nous remontons en barque et rentrons à bon port en passant devant les cabanes insolites et surtout l'ile aux arbres que nous avions tant regardé la veille au soir.

Arrivés au ponton, avant de débarquer, la guide nous chante une chanson douce et nous demande de citer un mot que nous évoque le moment que nous venons de vivre. Enchantement, magie, rêve, ressourcement, communion avec la nature sont les mots qui ressortent... Une parenthèse enchantée, une magnifique expérience que nous venons de vivre ensemble.

Le temps de faire une photo de groupe sur le ponton et ensuite direction le petit-déjeuner.

Dernier moment passé ensemble avant de repartir chacun dans nos contrées.



De notre côté, nous avions décidé de découvrir l'Aquascope. Si j'étais venue quelques années plus tôt, mon compagnon quant à lui ne connaissait pas l'endroit.

Nous commençons par une visite guidée où nous retrouvons Anaïs et Steve avec qui nous avons partagé la barque le matin. Anaïs est guide nature et propose des visites guidées du côté de Mariemont entre autres.

Le guide nous partage sa passion des oiseaux et nous impressionne car il les reconnait à leur chant et peut les identifier d'un seul coup d'oeil.

Après la visite, nous avons mangé à la cafétéria du parc en compagnie de notre guide, Steve et Anaïs et nous les avons quittés là pour continuer notre découverte du parc.


Ainsi, nous avons découvert les jardins, le mirador, l'histoire de l'étang et de l'aquascope et sommes repassés à l'affût d'observation où nous avons eu la chance de voir un écureuil roux.


Après ce mini-séjour relaxant, nous repartons émerveillés, les étoiles plein les yeux avec la promesse de revenir.



En pratique :


Les prochaines aubes sauvages : https://www.aquascope.be/evenements/aube-sauvage/

Pour réserver un cabanon : https://miniurl.be/r-5ev1

Attention, si vous louez un cabanon et faites l'aube sauvage le lendemain, pensez à reprendre vos affaires en partant vers l'aube sauvage pour les mettre dans votre voiture. En effet, la cabane doit être libérée à 10h et vous n'aurez peut-être pas le temps d'y repasser à temps après votre activité.



(Toutes les photos sont la propriété de Terra Wallonia)







13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page